PRESSE

Ancien parking Neptune: « non au nouvel immeuble » Ouest-France Lundi 25 mai 2009

Le projet d’immeuble Saturn à l’extrémité de l’ile Faydeau déçoit beaucoup de nantais.

Personne ne regrette la destruction de l’ancien parking Neptune et la vue offerte aujourd’hui par cet espace excite notre imagination et nous réjouis.

Pourquoi tant de hâte pour reconstruire? Suspendons ce moment, profitons de cette aération et prenons le temps de la concertation et de la réflexion.

Au XX ème siècle, le comblement de la Loire et de l’Erdre à été une faute énorme lourde de conséquence.

Si un retours en arrière peut être long et difficile, il est souhaitable qu’il reste possible.

Redécouvrir un jour les quais en pierre enfouis sous les gravats et revoir l’eau couler en pleine ville. Quelle fête! A ceux qui disent « impossible »ou »trop cher », je répond manque d’imagination et de courage.

Pour une fois, voyons à long terme et laissons au moins aux générations futures cette possibilité en ne construisant pas sur le lit naturel du fleuve. Gardons l’espoir qu’un jour des élus courageux et vraiment écologistes envisagent sérieusement ce projet.

Pour le moment, nous devrions mettre en valeur notre patrimoine en protégeant cet espace découvert entre le château, le Bouffay et Feydeau. Un espace vert ferai l’affaire.

Au lieu de cela, nous prévoyons un immeuble moderne et horriblement couteux qui ne plait à personne. Des milliers de m² pour la grande distribution et des parkings.

Le progrès automobile à saccager Nantes corps et âme au 20ème siècle. Évitons de reproduire les erreurs du passé et prenons cette fois le temps nécessaire pour faire les bons choix.

Comme hier pour le comblement de la Loire et aujourd’hui la construction d’un aéroport international à NDDL, aucun vrai débat n’existe entre les élus et les nantais.

La question à poser: Est-il plus important de créer des boutiques et des parkings supplémentaires ou un espace libre et naturel mettant en valeur nos plus beau sites historiques? Pour une fois, permettons aux nantais de donner leur avis.

Jules Verne rêvait en regardant les voiliers sur la Loire. A la place, nous avons des avions qui passent au dessus de nos têtes. A Nantes plus qu’ailleurs, modernité ne signifie pas beauté, qualité de vie, silence et rêverie.

Des magasins de téléviseur, les produits de la grande distribution, des voitures et des avions; ce projet de société est il le seul que l’on puisse nous proposer?

Les nantais sont surement beaucoup plus ambitieux et imaginatifs que cela, à condition qu’on leur demande!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :